L’avocat et moi c’est une grande histoire d’amour depuis maintenant quelques années. Voilà pourquoi j’ai décidé il y a maintenant sept mois de faire germer quelques noyaux d’avocat. Et cela a finalement plutôt bien fonctionné ! Si vous aussi, vous souhaitez faire pousser des avocatiers avec leurs noyaux, je vous laisse poursuivre cet article et vous conseille de vous armer de patience et de beaucoup d’eau !

 

avocat

 

La première étape consiste à récupérer les noyaux de beaux avocats (bio si possible) et de les faire sécher avant de s’en occuper. Attention en ouvrant l’avocat à ne pas entailler le noyau ce qui pourrait lui déplaire. Une fois les noyaux lavés et séchés , il est temps de les mettre à l’eau. Pour cela rien de plus simple, prenez trois cure-dents et insérez-les tout doucement dans le noyau sur le même axe. Il n’y a pas besoin de trop les enfoncer, cela sert seulement à les maintenir à moitié dans l’eau.

Une fois les cure-dents mis en place, prévoyez des petits verres remplis d’eau sur lesquels poser vos noyaux. Il faut placer la partie plate du noyau dans l’eau. C’est en effet par le bas que sortiront les racines dans un premier temps. Veillez à ce que le noyau trempe toujours dans l’eau et à changer l’eau assez régulièrement. .

 

avocat

 

Une fois le noyau dans l’eau, vous pouvez compter les jours, les semaines et les mois pour voir apparaître les premières évolutions. Le noyau commencera à se fendiller, les premières racines apparaîtront puis la tige (ou les tiges comme le mien !) commencera à sortir, à grandir et les premières feuilles pousseront.

 

avocat

 

Une fois qu’il commencera à avoir de nombreuses racines, il sera temps de mettre en terre votre noyau. Etape importante car les racines et la tige sont encore très fragiles. Sachez qu’une fois en terre, l’avocatier aura toujours besoin de beaucoup d’eau.

 

avocat

N’oubliez pas de mettre des billes d’argiles si votre pot n’est pas ouvert en dessous afin que les racines ne pourrissent pas.

Quand de nombreuses feuilles seront présentes et que les tiges auront bien poussées il peut être bien de rempoter l’avocatier si le pot de départ était trop petit afin de lui laisser la place de se développer.

avocat

 

Voilà pour le début, étant donné que j’ai mis en terre ce noyau il y a sept mois, je ne sais pas comment il se développera prochainement. Je mettrai à jour cet article dans plusieurs mois avec de nouvelles photos.

 

|| Avez-vous déjà essayé de faire germer un noyau d’avocat ?  ||

11 thoughts on “DIY | Petit avocat deviendra grand”

  1. J’adore !
    J’ai aussi fait ça il y a maintenant 1 an et demi, et il trône fièrement dans le salon !
    Ce n’est qu’une plante après tout, mais j’en suis tellement fière ! Ah ah !
    Bonne journée 🙂

    1. Apparemment cela rappelle de nombreux souvenirs à quelques personnes ! Ma maman m’a dit qu’elle faisait cela étant plus jeune ! 🙂

  2. J’ai vu passé ce tuto sur pinterest à plusieurs reprises.
    Et il m’a paru trop simple pour être vrai (la septique ahah).
    Mais ton article m’a convaincu.
    Petite question : pourquoi un avocat bio?
    Autre question : faut-il qu’il soit exposé à beaucoup de lumière pour bien pousser?

    1. J’avais le même avis que toi avant de commencer !
      Un avocat bio car si ton noyau donne dans plusieurs années un avocatier, il est toujours plus sain que celui-ci provienne d’un noyau BIO (comme pour les graines que l’on fait germer) 🙂
      Le mien était exposé à la lumière mais je ne pense pas que cela soit absolument nécessaire pour commencer, c’est surtout l’eau qui importe !

Laisser un commentaire